Compression automatique:

Si vous avez votre fichier vidéo final non compressé, nous recommandons l'utilisation de l'outil Handbrake pour compresser votre vidéo en toute simplicité.

https://handbrake.fr/

L'utilisation du paramètre "General > Fast 1080P30" est celle que nous vous encourageons d'utiliser

Note: Sous la section "Video", assurez-vous que le nombre d'images par secondes correspond à celui de votre séquence vidéo originale (30 ou 24 fps)


Compression manuelle:


Si vous utiliser un logiciel de montage, voici les paramètres à utiliser pour une compression manuelle optimisée pour Didacte:

Vidéo:

Résolution: 1280x720
Codec : H.264
Fréquence d'images: 24 images/seconde
Débit de données: VBR (variable) - 12Mbits/sec maximum

Format d'exportation: MP4 ou .Mov

Audio:
Échantillonnage: 320 kbit/sec
Fréquence: 48Khz stéréo

En guise de référence, une vidéo de 30 minutes avec une compression adéquate selon les paramètres énoncés ci-dessus devrait peser 1800MB.

Maîtriser la compression

Après des mois à écrire vos contenus, des heures de préparations, des jours de tournages et quelques nuits blanches à traiter vos images, vous approchez de la ligne d'arrivée. La seule étape au menu est d'exporter votre montage final pour Didacte. 

La compression vidéo est la dernière étape avant le téléversement de votre fichier sur votre plateforme. La compression de la vidéo représente une étape cruciale dans le processus de création vidéo. Comme son nom l'indique, l'intention première est de réduit la taille du fichier final. La qualité de compression de vos vidéos aura un impact direct sur votre projet, car les fichiers plus petits sont téléchargés plus rapidement, ils économisent la bande passante et se chargent plus rapidement lorsqu'ils sont lus. Le défi d'une bonne compression est d'avoir une compression optimale sans toutefois le faire au détriment de la qualité visuelle de vos fichiers. Si la vidéo est trop compressée, le fichier peut perdre ses détails, sa résolution, sa clarté et bien plus encore.

Pour illustrer l'importance d'une bonne compression afin d'accélérer votre travail, voici un segment vidéo sous 5 formats de compressions différents. Portez attention à la taille du fichier mentionné versus la qualité visuelle du segment. Une compression adéquate peut vous faire sauver des heures d'attente durant l'exportation ou le téléversement de votre vidéo. 

La majorité des logiciels de montage vidéos vous propose maintenant des préconfigurations afin de vous aider à compresser vos vidéos de façon simplifiés. Nous encourageons donc l'utilisation des paramètres de YouTube 1080p HD comme base de compression.

Sur le plan technique, voici en détail comment fonctionne la compression vidéo:

Chaque seconde d'une vidéo est composée d'une série d'images fixes. Les standards web sont traditionnellement 24 ou 30 images par seconde.

La compression vient à revoir le processus d'enregistrement des informations afin de limiter l'enregistrement d'information inutile ou superflu. Afin d'éviter d'enregistrer 2 images identiques, seules les parties de l'image qui ont été modifiées corrélativement à l'image précédente sont enregistrées.

Le protocole d'analyse qu'un logiciel utilise pour déterminer la quantité de changement entre les images est appelé un codec. 

Basé sur un échantillonnage fixe, le codec déterminera une image-clé qui servira de référence pour toutes les images qui la suivent.  Il est donc important de sélectionner un intervalle d'échantillonnage qui n'est pas trop fréquent ou trop peu fréquent. Utilisez un débit trop rapide et vous vous retrouverez avec un gros fichier vidéo. Misez sur un début trop lent et vous aurez d'étranges artefacts fantômes.

Le débit de données correspond à la quantité de données utilisée pour chaque seconde de vidéo. Dans le monde de la vidéo, cela se mesure généralement en mégabits par seconde (Mbits/s). Les débits de données sont proposés sous deux déclinaisons: constant ou variable.

Un débit de donnée constant (CBR) utilise la même quantité de données toutes les secondes, tandis qu'un débit variable (VBR) ajuste la quantité de données utilisée en fonction de la complexité des changements entre les séquences vidéos.

Généralement, un débit variable produira un fichier plus petit, en utilisant moins de données pour les vidéos moins complexes. Cependant, s'il y a beaucoup de mouvements dans votre vidéo, un débit variable utilisera plus de données pour plus de mouvement.

Encore une fois, vous aurez envie de trouver l'équilibre parfait entre un débit élevé et faible; trop élevé et vous aurez un fichier plus volumineux sans une augmentation significative de la qualité, trop bas et vous perdrez des détails et commencerez à voir des zones bloquées dans votre vidéo.

La qualité entre CBR et VBR peut varier. Essayez donc d'exporter deux versions de votre vidéo en utilisant soit le type de débit binaire, soit celui qui vous donne la meilleure qualité pour votre vidéo.

La résolution est la taille réelle de votre vidéo, mesurée en pixels. Lorsque vous exportez votre vidéo, la plupart du temps, vous souhaiterez faire correspondre la résolution de votre caméra. Didacte diffuse ses vidéos en 1080p.

Le nombre d'images affichées toutes les secondes est appelé la fréquence d'images. Tout comme la résolution, lors de l'exportation, vous devez faire correspondre la fréquence d'images de votre caméra, qui est généralement de 24, 25 ou 30 images par seconde (fps) en ce qui concerne la vidéo. Il est possible de réduire de 30 à 24 images par secondes sans perte de qualité.

Avertissement:

Nous déconseillons fortement l'usage à l'exportation d'une fréquence d'image variable. Tout comme le débit variable, l'exportation avec une fréquence d'images variable modifie le nombre d'images par seconde en fonction de la quantité de mouvement dans votre vidéo. Bien que cela puisse théoriquement économiser de l'espace, plusieurs programmes et plateformes ne supportent pas ces vidéos et l'audio peut ne plus être synchronisé.

Les paramètres que vous utilisez globalement dépendent de la destination finale de votre vidéo. Nous vous encourageons donc à utiliser les paramètres fournis en début d'article pour une expérience optimale.

Avez-vous trouvé votre réponse?